Seconde guerre  Résistance Française les hommes de l'ombre

résister par les tracts

 

 

"On ne meurt q'une fois"

Afficher l'image d'origine

 

Un ancien inspecteur des général des finances,Jules Corréard,rédige un long tract proclamant son dégoût pour l'Occupation et sa volonté de faire retrouver au pays sa liberté,qu'il signe" Libre France".S'entourant ensuite d'une sorte de comité de rédaction comprenant un pasteur,un officier et un syndicaliste chrétien.Correard se lance dans la publication d'un hebdomadaire clandestin de 6 ou8 pages dénommé lArc, titre s'inspirant à la fois de Sainte Jeanne et de l'armée habituelle des chevaliers.

 

L'Arc témoigne du désarroi des esprits face à une situation entièrement nouvelle née de la débâcle militaire et du sabordage de la République.Le point d'encrage qui surnage reste alors celui de la conscience morale appelée à la rescousse pour jauger les mesures de l'occupant.La doctrine hitlérienne,la politique pétainiste et les péripéties de la guerre.Le premier constat est simple:il faut se garder absolument de tout rapprochement avec l'Allemagne.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×