Seconde guerre  Résistance Française les hommes de l'ombre

14 Juin Frenay part en guerre

Henri Frenay au début des années 1940.

 

 

Nous sommes en Juin 1940, plus précisèment le 14 du mois,le Capitaine d'infanterie Frenay part alors en guerre avec le 17e corps d'armée mobilisé en  Septembre 1939qui occupe un secteur sur le Rhin.En avril 1940 il est mutè au 43e corps d'armée de forteresse dirigé par le Général Lescane.Frenay participe à la retraite avec ce corps d'armée jusqu'au col du Donon, dans le massif Vosgien. où les troupes résiste jusqu' à l'armistice du 22 Juin 1940.Le même jour,il se retrouve prisonnier.

La ligne  bleue des Vosges, tant caressée dans ses rêves héroïques d'enfance, devient le spectacle de l'impuissance et de la honte.

 

Tout en fait c'est passé entre le 18 et le 24 Juin si il n'a pas entendu l'appel du Génèral de Gaulle Frenay a cependant entendu celui du maréchal Pétain du 20 Juin 1940 dans lequel le nouveau chef du gouvernement annonce qu'il a "demandé à nos adversaires de mettre fins aux hostilités" évoquant déjà la" défaite". et stigmatisant déjà l'esprit de "jouissance".

Dés le 17 Juin, le maréchal a annoncer à ses compatriotes qu'il cherchait les moyens d'"arrêter le combat".

Nous ne connaissons en fait  qu'une seule et unique trace de la réaction  intime du capitaine au moment où il comprend que l'armée française est battue.

 

 

 

Confession du déséspoir

d'un

officier à sa mère.

 

 

 

 

Il est probable que tout est perdu

je vous envoie ci joint un chèque  de 20 000 francs à perçevoir au crédit Lyonnais de Toulouse.

Prenez une auto, même un taxi, et allez toucher cet argent.Cela vaut mieux.

Je suis désèspèrè.J'éspère qu'on se battra encore.

Tendrement 

Youyou"

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire