Seconde guerre  Résistance Française les hommes de l'ombre

Les Resistants Polonais

 

Résultat de recherche d'images pour "RESISTANC FR"

_______________________

Actualités

5 Juin

___________

RESPOL71.COM

6 juin 44

- Maquisards polonais sauvés par un gendarme patriote -

Résistance polonaise en Saône-et-Loire

_________________________________________________________________

Monument, dans le parc Wilanow,

en hommage aux résistants polonais

fusillés par les Allemands

en 1944, Varsovie Pologne.

L’image contient peut-être : plante et intérieur

______________________________________________________

22 février 1943 :

Décapitation de la « Rose blanche »
L'étudiante allemande Sophie Scholl, son frère Hans

et leur ami Christoph Probst sont guillotinés

pour s'être rendus coupables de résistance au nazisme. 
Ils avaient formé un mouvement clandestin

et distribué des tracts dans leur établissement...

___________________

Les répressions contre les polonais.
Les Polonais soupçonnés d’avoir une attitude anti-allemande

, ceux qui étaient impliqués dans la résistance et ceux qui venaient

en aide aux Juifs étaient persécutés avec un acharnement tout particulier.

https://fr.truthaboutcamps.eu/…/15626,Les-rpressions-contre…

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et plein air

___________________________________________________

Nous vous présentons 

nos 

amis Résistants Polonais

_____________

Thomas Blatt, aussi appelé Toivi Blatt

L’image contient peut-être : 1 personne, lunettes et gros plan

L’image contient peut-être : 4 personnesL’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

 

Thomas Blatt, aussi appelé Toivi Blatt et né Thomasz Blatt

, né le 15 avril 1927 à Izbica, un shtetl à l'Est de la Pologne

et mort le 31 octobre 2015 à Santa Barbara (Californie)

 est un juif polonais survivant du camp d'extermination de Sobibor.

Dossier ouvert

___________________

Marie Reynoard

Telechargement 2019 03 08t134429 209

 qui se cachait sous le pseudonyme de

« Claude », « Renée Rousseau » puis « Claire Grasset » ?

Marie Reynoard est professeure de lettres au lycée de jeunes filles

de Stendhal entre 1936 et 1942.

À cette époque, rares sont les femmes qui font des études

et exercent une activité. Sous le pseudonyme de Claude,

elle devient rapidement militante au sein du Mouvement

de libération nationale (MLN). 

Dossier ouvert

 

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire